Newsletter n°8 FR

Où en est l'A79 ?

Afin d’accélérer la mise à 2x2 voies de la Route Centre Europe Atlantique (RCEA), l’État a décidé de confier le financement, la réalisation et l’exploitation de la route à une société d’autoroute, par le biais d’un contrat de concession. L’État devrait faire connaître d’ici la fin de l’année l’entreprise pressentie pour aménager la RCEA et transformer en autoroute les près de 90 km de nationale, reliant Montmarault à Digoin.
Ce futur concessionnaire devra mener les travaux, estimé à 500 millions d’euros, et surtout gérer la future autoroute concédée pour une durée de 48 ans. Dès la signature du contrat, courant 2019, le concessionnaire aura la charge de l’exploitation et de l’entretien de la route.
L’aménagement de la RCEA est le plus important aménagement autoroutier actuellement engagé par l’État français.

Un positionnement singulier au cœur de l'Europe

Conçu dans une démarche ISO 14 001 et ouvert au SEVESO, le parc multimodal LOGIPARC 03 près de Moulins dans l'Allier, a été retenu par Eiffage Construction pour construire une première plateforme de nouvelle génération dédiée à la logistique des matières dangereuses conditionnées.
Une situation géographique privilégiée au carrefour des axes routiers Est-Ouest et Nord-Sud avec l’A75, l’A71, l’A77 et la RCEA (futur A79 d'ici 2021), cette nouvelle offre s’adresse aux industriels, aux distributeurs et aux chargeurs désireux de stocker ce type de produits dans le respect des règles SEVESO III. Pour sa commercialisation, Eiffage Construction et Moulins Communauté se sont associés les services de Chimie Log Environnement, expert en installations classées.

Une couverture ICPE exceptionnelle

En ordre de bataille, Eiffage Construction a passé avec succès toutes les étapes administratives. « L’enquête publique achevée a reçu un avis favorable ponctué par la délivrance d’un arrêté préfectoral autorisant sans délai son exploitation », précise Patrick Marissael.
A compter du premier semestre 2020, le futur bâtiment de 18 000 m² clôturé et gardienné H24 proposera des prestations uniques à plusieurs titres selon le chargé d’affaires d’Eiffage Construction. « Afin de satisfaire toutes les demandes du marché, l’arrêté d’exploitation autorise le stockage de 23 rubriques ICPE différentes dont les plus  récentes telles que 4000 et suivantes ».
 

A la carte sans compromis sur la sécurité

Avec 23 rubriques ICPE autorisées, le futur bâtiment classé « SEVESO seuil haut » se distingue par sa polyvalence avec des cellules jusqu’à 500 m² équipées des niveaux les plus élevés de sécurité. Cette capacité d’accueil est renforcée par la possibilité d’accueillir des quantités importantes pour chaque rubrique. « En accord avec la DREAL, la plateforme bénéficie d’un déplafonnement des volumes classiques compte tenu de ses équipements ». Chaque rubrique entreposée disposera de systèmes et d’aménagements de sécurité de dernière génération pour prévenir ses risques spécifiques.

« La résistance au feu des murs centraux sera de 4h et tous les systèmes de détection et d’extinction seront redondants avec l’ajout possible de dispositifs supplémentaires ».
Pour satisfaire le plus grand nombre de besoins, les surfaces de 3 000 m² proposées pourront en outre être divisées en sous-cellules de 500 m² autonomes. « Ces sous-cellules s’adapteront aux risques de chaque produit grâce à des systèmes de détection et d’extinction propres ainsi que des circuits individuels d’évacuation et de rétention ».
A la demande, certaines cellules pourront être sous douane et, gage de qualité environnementale, Eiffage Construction prévoit d’aménager la plateforme selon le référentiel BREEAM.


Une livraison en J+1 garantie

Avec une hauteur utile de plus de 10 m, le bouquet de prestations développées sera également ouvert et diversifié allant du contrôle qualité à réception, à la gestion des stocks, aux opérations d’emballage, d’étiquetage en passant par le picking quelles que soient l’unité logistique et la préparation de commandes.

« A l’heure où de nombreux industriels et distributeurs s’interrogent sur l’internalisation ou l’externalisation logistique de leurs matières dangereuses, LOGIPARC 03 se positionne comme une solution compétitive pertinente dont les coûts peuvent être mutualisés », déclare Guy Reynes dirigeant de Chimie Log Environnement en charge de la commercialisation du projet.

A ses qualités, Eiffage Construction et Chimie Log Environnement capitalisent sur la localisation géographique exceptionnelle du LOGIPARC 03. « Au croisement d’axes autoroutiers Nord-Sud avec l’A77 et la N7 prolongées par l’A71 et l’A75, et Est-Ouest avec la RCEA dont l’aménagement en 2x2 voies est prévu d’ici 2021. Cette localisation permet de livrer l’ensemble du territoire national et les pays européens limitrophes en moins de 24 h.